Les poèmes ne me font pas peur

  • Willow
  • poésie

(par Laurent Theillet)

Les poèmes ne me font pas peur

À quinze ans, rien n'est facile, le monde entier est une contradiction.

Heureusement, il y a les poèmes. Les poèmes sans virgule d'une adolescente pas tout à fait comme les autres.

Sur sa bicyclette, elle file sans regarder en arrière. Elle pense à l'amoureux qu'elle n'a pas, à sa copine Chloé qui a déménagé loin de chez elle, au père qu'elle a perdu et qui lui manque cruellement. Elle songe à sa vie normale, trop normale, faite de larmes et d'éclats de rire. Et quoi qu'il arrive, elle se dit une chose, c'est que "celui qui n'a pas peur des poèmes n'a peur de rien".

 

Le plus beau recueil de poésie que j'ai lu de ma vie! Très touchant, ce livre m'a interpellé plus que tous les autres, sûrement parce que la jeune fille porte aux mots le même amour que moi.

Les poèmes de ce livre sont écrits en vers libres, c'est-à-dire qu'ils n'obéissent pas à une structure régulière (nombre de syllabe par vers, de vers par strophe). Cela démontre la personnalité indisciplinée et un peu rebelle de la jeune adolescente. Elle alterne des poèmes intenses et durs avec d'autres plus doux et innocents, qui allègent le texte et font sourire de nombreuses fois. 

La délicatesse avec laquelle Laurent Theillet manipule les mots et aborde des sujets profonds est frappante. Il a incroyablement bien réussi a se mettre à la place de l'adolescente timide et atypique de ce livre. On oublie rapidement qu'un adulte a écrit ce roman et on plonge dans l'univers inventé de cette jeune fille incroyable.

À la différence de la plupart des recueils, dans celui-ci, les poèmes se suivent et forment une seule et même histoire. Même si on s'éloigne parfois des sentiers battus, la plupart des textes suivent un chemin assez semblable et on retrouve souvent des références aux poèmes précédents, qui permettent de lier les textes entre eux.

Bien que le contexte ne soit pas des plus nouveau dans la littérature jeunesse (une jeune fille sans père et dont la meilleure amie à déménagé), la forme choisie pour illustrer celui-ci est assez singulière. En effet, les œuvres poétiques pour adolescent se font de plus en plus rares et les jeunes se voient souvent obligés de se tourner vers des livres anciens, qui en répugnent plus d'un. De plus, même si j'adore les œuvres classiques et la poésie de Victor Hugo, on ne peut ignorer le fait que ces livres ne touchent plus beaucoup les adolescents et, on doit bien se l'avouer, dépeignent des réalités bien différentes que celles qu'on connaît aujourd'hui.

Bref, ce "recueil-roman" unique en son genre m'a séduit et je me suis attaché à son héroïne. Quand j'ai tourné la dernière page, j'ai cru quitter une amie que je n'oublierais jamais. Je vous conseille de le lire pour vous initier à la poésie et pour comprendre que ce n'est pas un genre réservé à vos grands-parents ;). Préparez-vous à une aventure bouleversante et inoubliable!  

 

 

 

 

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
L
Bravo pour votre critique. Touchante, très bien écrite et d'une sensibilité limpide.<br /> Mes jeunes lecteurs sont mes véritables critiques, et les lire m'est essentiel. Merci!<br /> Au plaisir de vous croiser au Salon du Livre de Montréal...
Répondre
L
Bonjour !<br /> Je serai présent au salon le jeudi 17 novembre de 13 à 14 h.<br /> Ainsi que le samedi 19 de 11 à 12 h.<br /> Bonne journée chère Willow !
W
Merci beaucoup M.Theillet J'ai vraiment adoré votre livre!!! Est-ce que je pourrais savoir à quel moment serez-vous présents lors du salon du livre?
C
Chère Willow,<br /> Te lire est un grand plaisir. Tu es une jeune fille très brillante et sensible. Les mots feront toujours partie de ta vie, ça j'en suis certaine.<br /> Chantal (cousine de ta maman)
Répondre
Thème Magazine -  Hébergé par Overblog